Comment utiliser les techniques de vente en entretien d’embauche?

Techniques de vente en entretien d’embauche

Ça y’est, vous avez réussi à décrocher un entretien dans cette entreprise dans laquelle vous aimeriez travailler. Alors, comme avant tout entretien d’embauche, vous préparez votre pitch de présentation et vous vous entraînez à répondre aux questions de votre interlocuteur. Mais saviez-vous que les techniques de vente pouvaient vous être d’une grande utilité dans la façon de vous vendre à votre potentiel futur patron ?

Voici 5 conseils, directement tirés des techniques de vente, pour mettre toutes les chances de votre côté en entretien !

1 : Posez des questions !

Quand vous êtes devant un client, vous vous intéressez à ses motivations et à ce qu’il est pour mieux cerner ses attentes. Pour un entretien d’embauche, les questions ont tout autant d’importance ! Avant de vous vendre ou avant de chercher à faire bonne impression, il faut poser des questions sur les attentes de l’entreprise, ses enjeux, sur le poste, sur la façon de manager dans l’entreprise, etc…. toutes ces questions qui permettront ensuite de bien vous mettre en avant avec des arguments ciblés. Il est important que votre recruteur vous trouve intéressé par son offre. Cela vous permettra de vous crédibiliser, et de montrer votre intérêt pour l’entreprise. Sans poser de questions, vous risquez de passer à côté des informations nécessaires pour construire votre argumentation !

2 : Renseignez-vous sur votre cible :

Lorsque vous réalisez une vente, quand vous discutez avec un client, vous faites ce qu’on appelle du profiling : vous identifiez ses besoins, ses aspirations, ce pourquoi il est devant vous et comment vous allez pouvoir correspondre à ce qu’il souhaite. Pour l’entretien d’embauche, effectuez le même exercice : renseignez-vous le plus possible sur votre interlocuteur, sur ce qu’il recherche… Mais aussi sur l’entreprise : quelle est sa culture, son histoire, ses références,  quels sont les profils des collaborateurs avec lesquels vous serez amené à travailler…. « Un entretien est vite moins déstabilisant si on l’a préparé. En ayant cherché des informations sur le recruteur, il vous sera plus facile de trouver un axe de vente », explique Laurence Bourgeois, auteur du guide 13 trucs infaillibles pour être bien vu en entreprise. Bref, sachez à qui et à quoi vous aurez à faire afin de pouvoir adapter votre discours à leurs attentes et à leurs motivations !

3 : Considérez-vous comme un produit :

La formule peut vous sembler spéciale, mais il est important que vous cherchiez à vous vendre, comme un produit. Quels sont vos principaux atouts, vos qualités ? Quelle est la pertinence de votre parcours ? Cherchez à montrer à votre interlocuteur qu’il a tout intérêt à vous prendre. Il faut vous valoriser et faire votre propre promotion ! « Pour se mettre dans une condition optimale, il faut se déstresser et se valoriser dans sa tête » explique Laurence Bourgois. Si vous avez décroché cet entretien, c’est que vous le valez bien, et que votre profil a forcément quelque chose à apporter à l’entreprise.

4 : Soignez votre argumentaire :

Lorsque vous vendez un produit à un client, vous mettez en avant tous les points positifs du produit, et vous enchaînez avec soin les arguments de vente : faites de même avec votre parcours. Afin de vous différencier des autres, il est important de relever un ou deux points de votre personnalité, de vos passions ou de votre parcours qui sortent de l’ordinaire, qui peuvent intéresser l’entreprise, et qui montrent que vous êtes le candidat le plus pertinent pour ce poste. Afin de bien appuyer votre argumentaire, présentez votre plus beau CV ! Sylvie Protassieff incite les candidats qui se préparent à un entretien à effectuer un tableau avec leurs “réalisations probantes” : « Listez régulièrement dans un tableau des situations professionnelles, les actions accomplies, le résultat obtenu et les compétences révélées. Ces anecdotes vous seront très utiles en entretien. » Attention à ne pas réciter une présentation toute faite, qui sent le par cœur ; au contraire, personnalisez votre speech, comme lorsque vous adaptez votre argumentaire à tel client.

5 : Faites bonne impression :

« La première impression est souvent la bonne » dit le dicton. Attention donc à votre habillement, à votre façon de parler, de bouger, à l’énergie que vous montrerez, qui seront forcément des éléments auxquels feront attention les recruteurs… De la même manière qu’un produit vendu dans un bel emballage incite plus facilement à l’achat, votre façon de vous présenter sera un atout pour vous. Le sourire et l’énergie dégagée feront la différence avec les autres candidats ! La première impression est à travailler, mais il ne faut pas délaisser la dernière impression, sur laquelle resteront vos interlocuteurs. Laisser une carte de visite est une excellente idée afin de laisser un souvenir tangible derrière vous… Après, libre à vous de jouer sur l’originalité (ou non) de votre carte de visite !

 

Laisser un commentaire