Le nugget learning… mais qu’est-ce que c’est ?

Le nugget learning

Aujourd’hui, la tendance de l’information tout comme de l’apprentissage est aux formats courts, voire vraiment très courts, proposant des micro-contenus très adaptés à l’ère digitale et surtout à la génération mobile. Alors non, le nugget learning n’est pas déguster un encas devant son écran durant une session de e-learning, mais ce terme désigne bel et bien cette vague qui s’impose depuis 2014 et qui favorise les vidéos ou les contenus minimalistes.

Less is more

Aujourd’hui, les formats classiques de digital learning, de 30 ou 40 minutes, sont considérés comme trop longs pour les générations actuelles, toujours en mouvement et qui ne consacre que rarement une plage horaire ininterrompue à l’apprentissage en e-learning. Alors comment pousser l’apprenant contemporain à se former, apprendre via des modules ? Il suffit d’adapter le format d’apprentissage à son style de vie, tout centré sur l’instant présent et la rapidité. En effet, dans les transports en commun, dans l’ascenseur ou dans une salle d’attente, on passe le temps en surfant sur son téléphone. C’est là que le mobile learning peut tout à fait trouver une légitimité, tout comme le nugget learning, qui s’instaure parfaitement dans ce qu’on peut appeler le « snakeable content », c’est-à- dire un contenu qui peut être consommé en quelques instants.

Comment ça marche ?

Le nugget learning se décline sous divers formes : articles, synthèses, fiche récapitulative, quizz, vidéos… la règle du nugget learning est de ne pas dépasser les 5 minutes. La base de ce concept est l’interactivité, afin que l’apprenant soit le plus possible actif dans son apprentissage. Où qu’il soit, quand il veut, grâce à la courte durée de ce module, l’apprenant bénéficie d’une toute nouvelle pédagogie « à la carte » qui s’adapte à sa vie active.

Un tel apprentissage espacé dans le temps et personnalisé qui permet de cibler parfaitement les objectifs de l’apprenant et de les condenser en un minimum de temps, tel est l’objectif de ce micro- learning.

Un concept au cœur d’une stratégie plus large

Mais si le nugget learning est un concept en lui-même, cela ne l’empêche pas de s’inscrire dans une stratégie digital learning plus vaste. Employé seul, le nugget learning n’aura pas d’effet sur le long terme sur le comportement de l’apprenant ou sur sa durée de connaissance. Il peut être utilisé pour mettre en exergue des informations capitales ou frappantes, mais l’ensemble des contenus à transmettre à votre apprenant ne peuvent pas suivre le même format.

Par exemple, à la suite d’une formation sur les techniques de vente, proposer à vos apprenants une vidéo ou un quizz de nugget learning quelques jours après permettra de leur rafraîchir la mémoire et de réactiver les points principaux de la formation suivie, car la répétition de l’information assure la pérennité du savoir à long terme.

Un des avantages certains du nugget learning, grâce à son format très court, est de pouvoir être utilisé par vos collaborateurs afin de partager par eux-mêmes des contenus. Lors de formations présentielles en groupe, réaliser un module de nugget learning peut être un exercice très intéressant à réaliser, chacun étant porteur d’un savoir et d’une manière propre de vouloir le communiquer. Plus on permet aux collaborateurs de « nuggétiser » leurs savoirs, plus on permet à des opportunités de partage de savoirs de voir le jour ; une belle avancée pour tous ! Mais ici encore, le nugget learning n’est pas un élément autonome de l’e-learning mais bel et bien un support au cœur de la stratégie globale de formation de votre entreprise.

Laisser un commentaire