Développer sa marque employeur grâce aux soft skills

Développer sa marque employeur grâce aux soft skills

Dans beaucoup d’entreprises, il s’avère être un véritable défi que de recruter de nouveaux talents, qui complèteraient vos équipes et apporteraient de nouvelles compétences, aussi bien techniques (hardskills) qu’humaines (soft skills). Les causes peuvent être multiples et diverses : manque de visibilité de la société, emplois très spécifiques, spécificités inhérentes à la société (localisation par exemple)…

Il faut savoir qu’en 2019 les candidats ne recherchent plus seulement un emploi qui les occupe 8h par jour, ils recherchent L’Emploi qui leur conviendrait au maximum et qui, en plus de leur convenir financièrement, les épanouirait non seulement intellectuellement mais aussi humainement. Les nouvelles générations attendent beaucoup des entreprises qui recrutent, et se basent sur l’image qu’elles renvoient pour se faire une idée de la culture qu’elles prônent et de l’ambiance de travail qu’elles proposent.

Les soft skills, qui depuis quelques temps sont au centre de l’attention des ressources humaines des entreprises, deviennent également un critère de choix pour les candidats lorsqu’ils recherchent un emploi. Vous voulez mettre toutes les chances de votre côté et mettre en valeurs vos compétences humaines ? Retrouvez tous les conseils de Cornak ici.

Mais comment développer sa marque employeur, gagner en reconnaissance et en visibilité auprès des candidats, grâce aux soft skills ?

1 : vos employés sont vos meilleurs atouts !

Une entreprise aura beau dire tout ce qu’elle voudra sur les réseaux sociaux et sur son site, les candidats iront chercher très rapidement les avis de ceux qui y travaillent. Des sites tels que Glassdoor se sont d’ailleurs construits sur ce constat : le bouche à oreille, autrement dit la communication externe à l’entreprise, fonde à 90% l’opinion qu’un candidat peut se faire d’une société. Il vous faut donc bien traiter vos employés, cela va de soi, et cultiver une vie d’entreprise saine et sympathique afin que les talents aient profondément envie d’intégrer vos équipes et représenter votre société !

2 : misez sur les messages forts :

Lorsque vous décidez de prendre la parole, aussi bien sur les réseaux sociaux que sur votre site, mettez au premier plan les valeurs de votre entreprise, les leitmotivs qui vous poussent à agir, les messages clés qui fédèrent vos collaborateurs. Vous êtes une petite structure ? Axez votre communication sur la polyvalence et la diversification des tâches, qui nécessitent une ouverture d’esprit et une créativité certaine, autant de soft skills qui attireront les entrepreneurs dans l’âme. Au contraire, vous êtes une grosse entreprise ? Vos employés ont un véritable sens du travail en équipe, et ont soif de progresser et de se former au sein du groupe.

3 : vos recrues, vos trésors :

Si vous recherchez de nouveaux collaborateurs, mettez au point tout d’abord des fiches de postes détaillées (missions, profils, soft skills, détails …) sans omettre de préciser dans un paragraphe ce que vous souhaitez leur transmettre en terme de compétences. Une formation numérique ? Des cours de langue ? Des séminaires d’équipe sur des thèmes liés aux compétences humaines ? Sachez leur donner envie non pas seulement avec le poste proposé mais avec tout le « package » qui va avec, votre culture d’entreprises et les soft skills qu’ils pourront acquérir et développer auprès de vous. Important : montrez-leur que vous voulez les rencontrer, que vous êtes à l’écoute. Mettez en valeur le fait que vous portez plus d’attention à qui ils sont, aux soft skills qu’ils ont acquis, qu’aux écoles par lesquelles ils sont passés.

Ensuite, à vous de jouer lors des entretiens d’embauche !

 

Laisser un commentaire