Formation et réalité virtuelle

Formation et réalité virtuelle

Aujourd’hui, le terme « formation » en entreprise regroupe une quantité de possibilités différentes… Et l’innovation n’a pas fini de créer denouveaux terrains pédagogiques ! L’engouement actuel pour le Serious Game se voit consolidé par la réalité virtuelle qui s’insère dans les formations en e-learning.

La réalité virtuelle… Qu’est-ce que c’est vraiment ?

La réalité virtuelle est une technique qui simule en trois dimensions un environnement défini ; la réalité augmentée, quant à elle, ajoute au réel des éléments virtuels. Ces procédés sont possibles grâce à des casques, à placer devant ses yeux. Quand on parle de ce type de technologie, on pense tout de suite à l’univers de la science-fiction ou des jeux vidéos, domaines tous deux très friands de ce genre de procédés numériques. Mais la formation aussi se met à la réalité virtuelle, c’est-à-dire qu’elle insère dans ses contenus pédagogiques des éléments virtuels ou qu’elle construit de toutes pièces un environnement afin de pouvoir s’entraîner en immersive learning.

Après le Serious Game, la réalité virtuelle !

Le Serious Game est déjà une petite révolution en lui-même dans le domaine des formations e-learning, car il est une des solutions qui pallient au manque de motivation des apprenants. En effet, quoi de plus ludique que d’apprendre tout en s’amusant ? Mais à l’heure où les technologies numériques font des progrès hallucinants, quoi de mieux que d’apprendre en totale immersion virtuelle ? Imaginez-vous vivre une expérience immersive, via la technologie virtuelle, qui vous met en situation réelle de contact avec un prospect pour finaliser une vente par exemple. Grâce à l’environnement virtuel ultra réaliste, vous bénéficierez de conditions idéales pour vous entraîner !

Renault est une des entreprises à avoir sauté le pas : le groupe automobile a mis en place un Serious Game qui mobilise la réalité virtuelle et la réalité augmentée afin de donner à ses techniciens une formation optimale. Les apprenants s’entraînent donc à réparer des batteries grâce à des casques connectés. Des objets 3D sont superposés à l’environnement réel dans lequel ils évoluent. Grâce à ce processus, les apprenants peuvent se former sans aucun risque sur des manipulations plus dangereuses ou très complexes, et tenter des approches innovantes.

Quels avantages comparés à la méthode du learning classique ?

Grâce à la technologie de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, les apprenants ne restent pas uniquement dans la réception du savoir, écueil qui n’est pas évité par beaucoup de modules aujourd’hui en e-learning. Cela permet ce qu’on appelle le « learning by doing » permis par l’immersive learning, c’est-à-dire qu’on apprend en faisant, grâce à l’immersion. Lorsque cette technologie est alliée au Serious Game,  elle cumule les avantages, car elle allie apprentissage, jeu, entraînement technique et immersion. Tout benef’ !

En permettant à leurs collaborateurs de faire de l’immersive learning, les entreprises offrent la possibilité de monter en compétences dans leur domaine, et d’être toujours dans une optique d’amélioration, de recherche des « best practices » afin de pouvoir adapter sans cesse ses talents au monde qui nous entoure et qui évolue sans cesse.

Et vous, vous en pensez quoi ?

 

Laisser un commentaire