En quoi l’intelligence artificielle pourrait-elle faire évoluer la formation ?

L'IA au service de la formation

La technologie ne cesse de progresser à grands pas, et on parle de plus en plus de la façon dont l’intelligence artificielle viendrait bouleverser notre système de production et de communication. Mais qu’est-ce que l’intelligence artificielle pourrait changer à la formation ?

Petit retour sur l’IA (Intelligence Artificielle)

L’intelligence Artificielle est, selon le Larousse, « l’ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence ». En définitive, c’est en quelque sorte  une imitation de l’intelligence humaine par des machines.

Quelle prospective pour l’Intelligence Artificielle dans le monde du travail ?

La vision actuelle de l’IA projette que les robots, d’ici une dizaine d’années, seront la main d’œuvre commune à la plupart des entreprises, qui y trouveront facilement leur compte en termes de rentabilité, de rapidité et de production. Cette perspective change radicalement du monde de l’entreprise telle que nous la connaissons actuellement, et cela poussera les employés à se former à de nouvelles compétences pour occuper des postes qui ne seront pas menacés par l’arrivée de l’Intelligence Artificielle dans l’univers professionnel.

Comment se former à l’ère de l’Intelligence Artificielle ?

Le système de formation sera alors au cœur du processus de reconversion professionnelle, dûe à la transformation technologique attendue. On pense que l’apprentissage digital via le e-learning, plus rapide et surtout plus rentable en termes de nombre de personnes formées, sera le pivot de la transformation de l’entreprise. Selon une étude menée par Epson Europe en 2016 sur la place de l’IA dans le monde du travail, 71% des interrogés pensent que dans le futur, les employés seront considérés quant à leurs compétences et non pas par le rôle au sein de l’entreprise. Le modèle cloisonné qu’on peut observer aujourd’hui devra s’adapter à un nouveau mode de fonctionnement interne. Cette même étude montre également que 74% des interrogés s’accordent à dire qu’aucune machine, application ou intelligence artificielle ne parviendra jamais à remplacer les interactions humaine en face à face. Ce qu’on appelle les soft skills ne seront donc en aucun cas des compétences qui pourront être plagiées par des robots ! On peut imaginer que les formations seront tout à fait centrées sur le développement personnel de compétences comportementales et non des formations de compétences « dures », plus facilement développés par l’IA. Les soft skills ont des belles années devant eux, étant de plus en plus recherchés par les recruteurs et mis en avant par les jeunes diplômés.

Qu’en sera-t-il de la formation commerciale ?

Aujourd’hui, les formations commerciales ont déjà beaucoup évolué avec les dernières technologies : réalité virtuelle, réalité augmentée… Mais à l’avenir, les commerciaux pourraient voir des technologies intelligentes bouleverser leur métier. Salesforce, le célèbre éditeur de logiciel américain, a récemment développé un outil nommé Einstein qui vient apporter des solutions dans le cycle de vente du commercial. A partir d’une analyse des données (échange de mail, champs lexicaux utilisés, reconnaissance des contacts) Einstein informe le taux de probabilité de succès d’une opportunité, et conseille de manière totalement personnalisée les commerciaux sur la marche à suivre pour conclure au mieux une vente : quelles tournures de phrase utiliser pour tel prospect par exemple, à partir de la data collectée. Les commerciaux peuvent  ainsi passer plus de temps avec leurs prospects et laisser les tâches qui leur prennent un temps précieux aux logiciels intelligents comme Einstein. Avec de tels outils, les commerciaux pourront bientôt réinventer les règles de leur métier.

 

Laisser un commentaire