Quelles sont les différences entre une formation adulte et une formation enfant ?

Différences entre formation adulte et formation enfant

Les 7 principes de l’andragogie

Savez-vous faire la distinction entre une pédagogie et une andragogie ? Ces deux termes recouvrent des réalités proches mais cependant différentes : la pédagogie concerne les méthodes et pratiques d’enseignement appliquées aux enfants tandis que l’andragogie concerne l’apprentissage et la transmission de connaissances pour des apprenants adultes. Ces formations pour adultes ou enfants peuvent aussi bien impliquer l’enseignement d’un savoir (connaissances, hard skills), d’un savoir-faire (capacités) ou d’un savoir-être (attitude, soft skills). 

Cette distinction entre les deux termes suppose cependant une certaine différence d’apprentissage entre les adultes et les enfants, qui ont donc besoin d’une formation dédiée, distincte et adaptée. 

Comment l’adulte apprend-il ? 

  • L’apprentissage est plus difficile chez l’adulte, qui a des capacités de mémorisation moins grandes que celles d’un enfant ; 
  • L’esprit de l’adulte est plus fermé à la nouveauté, car les adultes ont des certitudes, des convictions, qu’il leur est difficile de mettre de côté. 
  • L’adulte a une plus grande expérience de la vie que l’enfant, et par conséquent il en retire un esprit critique plus affuté, une capacité à appréhender la réalité avec plus de recul et parfois même avec plus de justesse. 

Pour une andragogie plus efficace, il faut parvenir à insuffler le maximum de sens à la formation. La motivation de l’adulte est lié à la reconnaissance de sens, en d’autres termes, un adulte se donnera à fond dans une formation s’il comprend le sens de cet apprentissage, en quoi il lui sera utile, ce qu’il pourra en retirer concrètement a posteriori. Bref, l’adulte doit être convaincu de l’apport réel des connaissances qu’il obtiendra. 

C’est pour cette raison que la formation pour adulte se devra d’être centrée autour de situations réelles, les exercices conçus autour d’expériences professionnelles concrètes. Les animateurs, s’ils encouragent l’apprenant à une proactivité et à un échange constructif, auront de bien meilleurs résultats car les adultes ont besoin d’interactions pour mieux assimiler le savoir. 

Les 7 principes de l’andragogie pour une formation pour adulte réussie

  1. L’adulte n’apprend que s’il est motivé et comprend ce en quoi la formation lui sera utile ; 
  2. Un adulte n’apprendra vraiment et durablement quelque chose et surtout adoptera une nouvelle attitude s’il en ressent le besoin ; 
  3. C’est en s’exerçant que l’adulte assimile le savoir, non simplement en écoutant (d’où l’importance des cas pratiques et des exercices personnels, surtout dans le cadre de formations commerciales où l’apprenant doit mettre en pratique un certain discours, une démarche particulière envers le prospect) ; 
  4. L’adulte est lié au réel ; la formation n’aura de répercussions durables dans sa mémoire et son attitude uniquement s’il conçoit le savoir comme étant ancré, incarné dans le concret ; 
  5. La mémorisation est souvent facilitée par l’atmosphère de la formation (on apprend mieux en s’amusant, ou du moins en étant détendu)
  6. L’adulte aura une meilleure capacité d’apprentissage si les informations sont variées, si la formation s’avère riches en conseils, en indications, et si une même idée est présentée sous différents angles ; 
  7. Enfin, l’adulte accorde une grande importance à la manière dont est menée la formation : le formateur se doit d’être un guide et non un juge, au risque de voir l’apprenant récalcitrant à ses apprentissages. 

L’âge de l’apprenant est un fort indicateur pour le formateur qui pourra donc adapter sa démarche aux différents profils. L’objet d’apprentissage et le contexte général sont également des facteurs à ne pas négliger lorsqu’on veut mettre en place une formation pour adulte ou enfant réussie et appropriée. 

Une réponse à “Quelles sont les différences entre une formation adulte et une formation enfant ?”


  • JC Remy /

    Point 2 Il serait intéressant d’analyser les deux aspects Besoin et Désir ! Lequel précède l’autre ? le désir est il dominant chez l’enfant ?
    Point 3 Que penser de la frénésie des enfants de s’approprier une application par l’essai avant de lire la notice ? Les notices sont-elles bien faites ?
    Point 4 L’abstraction est elle absente chez l’adulte ?
    Point 6 L’acquisition du savoir sous plusieurs angles est à la base de la pédagogie pour tout le monde !
    Point 7 C’est vrai !!!

    Bravo pour cette analyse ….


Laisser un commentaire