Notre cerveau apprend-il plus rapidement grâce à l’e-learning ?

Notre cerveau apprend-il mieux avec le e-learning

Le cerveau humain est une des structures les plus complexes de l’univers, et la moindre pensée ou émotion implique d’innombrables réactions chimiques et d’innombrables voies neuronales. Avec ses 100 milliards de neurones, notre cerveau est tout disposé à acquérir de nouvelles compétences ou apprendre de nouvelles informations.

Le e-learning, une méthode d’apprentissage pas comme les autres

Aujourd’hui, avec la digitalisation des moyens de connaissances, le e-learning est devenu un des moyens abordables et faciles d’accès afin de se former à telle ou telle compétence.

Le numérique permet en effet d’accroître l’acquisition de connaissances, car le e-learning rend plus facilement l’apprenant pleinement actif : ce système le pousse à s’impliquer, et favorise les interactions. Cela s’oppose à la passivité de certaines méthodes plus classiques, qui ne font que générer du contenu sans chercher à interagir avec l’apprenant, qui reste passif. On peut citer Roger Mucchielli, psychopédagogue qui disait que « lorsqu’une personne est attentive, elle retient en moyenne seulement 10% de ce qu’elle lit contre 50% de ce qu’elle voit et entend ». Et pour parvenir à susciter la motivation, le e-learning se base sur les neurosciences afin de pouvoir capter toute l’attention des concernés et les faire évoluer dans leurs comportements, grâce à ce qu’ils auront appris.

S’adapter au fonctionnement du cerveau : le e-learning malin et performant !

Mais attention : l’apprentissage d’un concept par notre cerveau n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Voici trois éléments qui prouvent ce que doit prendre en compte le e-learning afin de s’adapter au mieux au fonctionnement de notre cerveau :

  1. Tout d’abord, le cerveau doit réagir à un stimuli, et créer ensuite de nouveaux chemins neuronales afin de pouvoir accéder par la suite à cette connaissance fraîchement acquise. L’apprentissage est facilité lorsque nous nous trouvons face à un défi, puisque notre cerveau réagit mieux en fonction du niveau de challenge auquel il est confronté. Les graphiques, les couleurs et l’ambiance sonore du parcours e-learning sont également à prendre en compte.
  2. Le cerveau retient mieux ce qu’il juge être « pertinent ». Est jugé pertinent ce qui apparaît à répétition sur le long terme. Dès lors, le cerveau garde l’élément pertinent en mémoire pour pouvoir y accéder ultérieurement. Le e-learning, en proposant des leçons sur la durée, s’ancre tout à fait dans ce processus pérenne et viable d’acquisition de connaissance.
  3. Les expériences heureuses sont plus facilement retenues par le cerveau. Les expériences e-learning joyeuses seront mémorisées rapidement. Si l’apprenant a ressenti une émotion favorable durant sa session de e-learning, son cerveau associera ce souvenir positif à un élément pertinent, d’où l’importance de choisir des leçons de e-learning plaisantes, avec des visuels agréables !

Du ludique, et pas de panique !

Le stress est l’ennemi de la connaissance : dès que le cerveau perçoit une source de stress, de peur ou d’inquiétude, il met en place un blocus de l’information, qui stoppe l’apprentissage. Le cerveau ne cherche qu’à se préserver face à ce qu’il identifie comme une menace. C’est pour cela que le e-learning doit trouver une juste mesure entre les niveaux de difficulté et les défis mis en place pour l’apprenant, qui eux sont bénéfiques à l’acquisition de savoirs : la gamification croissante du e-learning entre dans cette dynamique, facilitée lorsque l’apprenant se retrouve face à un challenge. Sa motivation libère de la dopamine, qui stimule l’excitation et engage l’apprenant à continuer sa session de e-learning. Il faut donc savoir trouver un juste milieu afin de pouvoir proposer l’excitation du challenge sans être une source de stress pour l’apprenant.

Ainsi, le e-learning n’est pas qu’un outil pédagogique comme un autre : c’est aujourd’hui le moyen d’apprentissage numérique de choix, qui a fait ses preuves, pour acquérir rapidement et ludiquement des compétences nouvelles.

Retrouvez nos articles sur la même thématique :
E-learning et vie privée, comment le gérer ?

Laisser un commentaire