Le digital débarque dans la formation

Cornak Soft skills

Les nouvelles technologies redessinent très rapidement notre environnement, que ce soit nos habitations ou notre travail. Cet article portera sur la façon dont cette révolution technique a touché l’apprentissage.

On a tous en tête l’image cette salle de classe avec ses chaises en bois, et les élèves avec leur encrier et leur plume, accrochés aux lèvres de leur maitresse écrivant sur un tableau noir à la craie blanche. Peu à peu, cette image s’efface.

L’apprentissage des élèves ne se résume plus uniquement à écouter et apprendre par cœur et à appliquer ces connaissances sous forme d’exercices dont on ne comprend pas l’application que cela pourra avoir dans notre vie. Une nouvelle forme de pédagogie émerge : les élèves deviennent acteurs de leur apprentissage et utilisent de nouveaux outils qui tendent vers une interaction élevée ce qui augmente considérablement l’implication des apprentis.

 

L’informatique : Un support pour le professeur

Désormais, toutes les écoles mettent à disposition des professeurs des ordinateurs et un accès internet dans chaque salle. Cela permet tout d’abord aux professeurs de projeter les cours sous une forme agréable et attractive mais permet également de diversifier les supports d’apprentissage.

Tout d’abord écouter le professeur nous présenter sa leçon donne un premier aperçu, la vidéo permet de se faire une idée plus concrète et illustrée du sujet. Avoir un point de vue différent incite l’apprenti à la réflexion pour se faire un avis propre, ce qui lui permet une plus grande assimilation des points abordés.

 

Une source d’informations infinies

L’apparition de salles informatiques met à disposition des élèves des ordinateurs en leur permettant de faire des recherches par eux même rapidement. La procédure de recherche actived’informations ancre dans l’esprit les différents éléments obtenus.

L’informatique est devenu une base incontournable du processus d’apprentissage.

 

Apprentissage sans limite

Les plateformes d’e-learning se répandent également de façon importante. Sur ces plateformes, les professeurs mettent des exercices sous forme de Questions à Choix Multiples, ou sous forme plus ludique. Ainsi, l’élève pourra avoir accès à plus d’exercices et avec les boites e-mail, il peut poser des questions à son professeur à n’importe quel moment.

 

Et pour le futur ?

La nouveauté dans la pédagogie d’aujourd’hui est l’épanouissement personnel et l’apprentissage par l’application concrète. C’est pourquoi les « serious game » se développent de plus en plus, puisqu’il a été reconnu qu’apprendre en jouant est le meilleur moyen de retenir.

Les tableaux numériques interactifs sur lesquels on peut dessiner des formes à l’aide d’un stylet, les déplacer etc. On peut donc imaginer des dizaines d’exercices possibles.

On s’attend à voir d’ici à peine quelques années des salles de classe futuristes, avec une partie digitale très mise en avant.

 

En résumé

L’évolution des nouvelles technologies provoque l’évolution de la pédagogie. La mentalité évolue et passe de l’apprentis qui doit savoir par cœur les théories vers un modèle où il devient acteur de sa formation.

La formation idéale et complète passe par des pratiques variées : l’échange avec les autres personnes en formation, avec les professionnels, mais aussi la recherche et l’application concrète pour solliciter toutes nos capacités : la vision, l’écoute, le mouvement, la réflexion.

Laisser un commentaire