Comment remettre l’engagement au cœur du dispositif e-learning ? Jouer sur les émotions !

les émotions au coeur du elearning

Nous sommes des êtres sensibles avant d’être intelligents, c’est pourquoi nous ressentons les choses avant de réfléchir, et notre cerveau traite en premier les informations qui lui ont suscité des émotions. C’est pourquoi l’e-learning a tout à gagner en créant des modules de formations commerciales riches en émotions ! 

Les émotions affectent beaucoup l’apprentissage

L’émotion est primordiale dans les parcours e-learning, parce que c’est l’émotion qui « guide l’attention, ce qui stimule l’apprentissage et la mémoire », affirme Robert Sylwester, professeur à l’Université de l’Oregon. Il développe: « les activités scolaires qui suscitent des émotions – simulations, jeux de rôle et projets coopératifs, par exemple – peuvent fournir des messages contextuels importants qui aideront les élèves à se rappeler l’information lors d’événements étroitement liés dans le monde réel ». Robert Sylwester se base ici sur le modèle d’apprentissage scolaire, mais son idée est tout à fait applicable aux programmes de formation commerciale en ligne, afin de stimuler un fort engagement émotionnel.  

Stimuler les émotions positives : le but d’une formation commerciale qui marque ses apprenants ! 

Les émotions sont des réactions humaines assez complexes à décrypter. Cependant, le professeur et psychologue réputé Robert Plutchik est parvenu à développer une « roue » des émotions, qui explique que toutes les émotions découlent de huit émotions dites primaires, fondamentales, qui guident toute la sensibilité humaine : la joie et la tristesse, l’anticipation et la surprise, la peur et la colère, et le dégoût et la confiance. 

L’intérêt d’un outil tel que la roue de Plutchik est de permettre aux créateurs de modules e-learning d’y injecter des émotions afin de créer un lien émotionnel avec leurs apprenants. Les émotions peuvent être compliquées à susciter, c’est pourquoi on peut se baser sur cette roue pour « doser » les émotions afin de pouvoir faire ressentir l’émotion souhaitée à l’apprenant. Par exemple, si vous voulez créer chez l’apprenant un sentiment d’optimisme, il faudra miser sur la sérénité, l’intérêt et la joie, qui sont des émotions liées entre elles. Le tout est de trouver la bonne combinaison pour créer l’émotion voulue ! 

La joie, au cœur du processus de mémorisation : 

Les expériences joyeuses sont celles que le cerveau retient le mieux et le plus longtemps. Il retient certes des souvenirs tristes, mais il se rappelle mieux les détails d’un souvenir joyeux. C’est pour cela qu’il faut tout faire pour rendre votre parcours commercial en e-learning le plus joyeux possible, afin qu’il soit le plus mémorable possible, et cela passe aussi et surtout dans les détails : les couleurs, la musique, etc. Un design attrayant est la clef de voûte pour rendre le tout attrayant et agréable.

Au cours du parcours e-learning idéal, il faudrait qu’on puisse ressentir une certaine excitation, un agrément, un enchantement, autant d’émotions qui peuvent être suscités par la création d’histoires (les scénarios des modules e-learning par exemple). N’hésitez pas à enrichir vos histoires avec des personnages forts en émotions afin de mettre en valeur les contrastes (si vous prenez un personnage en colère, la sérénité d’un de vos autres personnages ressortira d’autant plus et sera mise en exergue). 

Neutraliser les émotions négatives

Si vous injecter des émotions positives dans votre parcours e-learning, vous parviendrez à éliminer les émotions négatives de vos apprenants. Mettez en scène des scénarios qui vont contre la peur du changement, contre l’ennui, et vous stimulerez l’engagement émotionnel de vos apprenants !

Laisser un commentaire